Bonnenouvelle.fr sites de communautés chrétiennes
https://bonnenouvelle.fr/Lectures-du-jour.html

Lectures du jour

Lectures de la messe du jour et commentaire de l’Evangile du jour

Mercredi 25 avril 2018, fête de saint marc, évangéliste

  • Première lecture : « Marc, mon fils, vous salue » (1 P 5, 5b-14)

    Lecture de la première lettre de saint Pierre Apôtre

    Bien-aimés,
        vous tous, les uns envers les autres,
    prenez l’humilité comme tenue de service.
    En effet,
    Dieu s’oppose aux orgueilleux,
    aux humbles il accorde sa grâce.

        Abaissez-vous donc sous la main puissante de Dieu,
    pour qu’il vous élève en temps voulu.
        Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis,
    puisqu’il prend soin de vous.
        Soyez sobres, veillez :
    votre adversaire, le diable,
    comme un lion rugissant,
    rôde, cherchant qui dévorer.
        Résistez-lui avec la force de la foi,
    car vous savez que tous vos frères, de par le monde,
    sont en butte aux mêmes souffrances.
        Après que vous aurez souffert un peu de temps,
    le Dieu de toute grâce,
    lui qui, dans le Christ Jésus, vous a appelés à sa gloire éternelle,
    vous rétablira lui-même,
    vous affermira, vous fortifiera,
    vous rendra inébranlables.
        À lui la souveraineté pour les siècles. Amen.

        Par Silvain,
    que je considère comme un frère digne de confiance,
    je vous écris ces quelques mots
    pour vous exhorter,
    et pour attester que c’est vraiment dans la grâce de Dieu
    que vous tenez ferme.
        La communauté qui est à Babylone, choisie comme vous par Dieu,
    vous salue,
    ainsi que Marc, mon fils.
        Saluez-vous les uns les autres par un baiser fraternel.
    Paix à vous tous, qui êtes dans le Christ.

        – Parole du Seigneur.

  • Psaume (Ps 88, 2-3, 6-7, 16-17)

    Refrain psalmique : (Ps 88, 2a)

    Ton amour, Seigneur,
    sans fin je le chante !
    ou : Alléluia.

    L’amour du Seigneur, sans fin je le chante ;
    ta fidélité, je l’annonce d’âge en âge.
    Je le dis : C’est un amour bâti pour toujours ;
    ta fidélité est plus stable que les cieux.

    Que les cieux rendent grâce pour ta merveille, Seigneur,
    et l’assemblée des saints, pour ta fidélité.
    Qui donc, là-haut, est comparable au Seigneur ?
    Qui d’entre les dieux est semblable au Seigneur ?

    Heureux le peuple qui connaît l’ovation !
    Seigneur, il marche à la lumière de ta face ;
    tout le jour, à ton nom il danse de joie,
    fier de ton juste pouvoir.

  • Évangile : « Proclamez l’Évangile à toute la création » (Mc 16, 15-20)

    Acclamation : (cf. 1 Co 1, 23a-24b)

    Alléluia. Alléluia.
    Nous proclamons un Messie crucifié,
    il est puissance de Dieu et sagesse de Dieu.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    En ce temps-là,
    Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit :
        « Allez dans le monde entier.
    Proclamez l’Évangile à toute la création.
        Celui qui croira et sera baptisé
    sera sauvé ;
    celui qui refusera de croire
    sera condamné.
        Voici les signes qui accompagneront
    ceux qui deviendront croyants :
    en mon nom, ils expulseront les démons ;
    ils parleront en langues nouvelles ;
        ils prendront des serpents dans leurs mains
    et, s’ils boivent un poison mortel,
    il ne leur fera pas de mal ;
    ils imposeront les mains aux malades,
    et les malades s’en trouveront bien. »

        Le Seigneur Jésus,
    après leur avoir parlé,
    fut enlevé au ciel
    et s’assit à la droite de Dieu.
        Quant à eux,
    ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile.
    Le Seigneur travaillait avec eux
    et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

         – Acclamons la Parole de Dieu.

Commentaire de l’Evangile

« Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création »

Saint Irénée de Lyon (v. 130-v. 208), évêque, théologien et martyr
Contre les hérésies, III 1,1 ; 10,6

  Après que notre Seigneur a été ressuscité d'entre les morts et que les apôtres ont été revêtus de la force d'en haut par la venue de l'Esprit Saint (Lc 24,49), ils ont été remplis de certitude au sujet de tout et ont eu la connaissance parfaite. Alors ils s'en allèrent jusqu'aux extrémités de la terre (Ps 18,5), proclamant la bonne nouvelle qui nous vient de Dieu, et annonçant aux hommes la paix du ciel, eux qui possédaient tous également et chacun en particulier l'Évangile de Dieu. Ainsi Matthieu, chez les Hébreux, dans leur propre langue, a publié une forme écrite d'Évangile alors que Pierre et Paul évangélisaient Rome et y fondaient l'Église. Après leur mort, Marc, le disciple de Pierre et son interprète (1P 5,13), nous a transmis lui aussi par écrit la prédication de Pierre. De son côté Luc, le compagnon de Paul, a consigné en un livre l'Évangile prêché par celui-ci. Enfin, Jean le disciple du Seigneur, le même qui avait reposé sur sa poitrine, a publié lui aussi l'Évangile, pendant son séjour à Éphèse... Marc, interprète et compagnon de Pierre, a présenté ainsi le début de sa rédaction de l'Évangile : « Commencement de l'Évangile de Jésus Christ, Fils de Dieu. Selon qu'il est écrit dans les prophètes : Voici que j'envoie mon messager devant toi pour préparer ton chemin »... On le voit, Marc fait des paroles des saints prophètes le commencement de l'Évangile, et celui que les prophètes ont proclamé Dieu et Seigneur, Marc le met en tête comme Père de notre Seigneur Jésus Christ... À la fin de son Évangile, Marc dit : « Et le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé aux cieux et s'assit à la droite de Dieu ». C'est la confirmation de la parole du prophète : « Oracle du Seigneur à mon maître : Siège à ma droite, tes ennemis j'en ferai ton marchepied » (Ps 109,1). 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Le blog

1 Message

  • Lectures du jour Le 6 janvier 2017 à 00:32, par vincent

    Aujourd’hui j’ai retrouver mon Dieu.
    j’étais complètement perdu dans les ténerbres. j’ai entendu la voix du coq qui sommeillais en moi, elle m’a indiqué le chemin de l’église, j’ai entendu les cloches sonnées, plus je me rapprochais plus son appel etait grande, j’ai eu peur d’entrer alors qu’il m’ouvrait son coeur, je me suis enfuie et je me suis perdu de nouveau, mais maintenant je sais ou je dois me rendre, je vais aller retrouver mon père. car depuis que je suis au monde c’est le seul père que je n’ai jamais eu, je l’avait oublié. je suis vraiment désolé, ca faisait si longtemps qu je n’avais pas pleurer, je savais bien qu’il manquais quelque chose dans mon coeur, j’avançais comme un mouton dans l’ombre alors que je suis un beau coq avec de belle plume qui est toujours capable de retrouver son chemin. Merci mon Dieu, je t’aime.

    Répondre à ce message

 

Bonnenouvelle.fr site de paroisse, communauté, école